Comment obtenir le départ anticipé en carrière longue ?

Dernière mise à jour : 19 déc. 2021

Si vous avez commencé à travailler très jeune (entre 14 et 20 ans) vous pouvez certainement partir à la retraite avant l'âge légal, à condition de remplir certaines conditions.


Les conditions générales pour bénéficier du dispositif carrière longue


Le dispositif de la retraite anticipée pour carrière longue permet, sous certaines conditions, de bénéficier de sa retraite avant l’âge légal de départ en retraite. Pour en bénéficier, il faut remplir deux conditions cumulatives :

  • Avoir cotisé un certain nombre de trimestres en début d'activité (avant 16 ou 20 ans).

  • Totaliser un certain nombre de trimestres cotisés ou réputés cotisés, à compter de 56 ou 60 ans selon la date de début d’activité.

Il existe deux types de départ anticipé pour longue carrière :

  • Le départ anticipé pour carrière longue à partir de 60 ans.

  • Le départ anticipé pour carrière longue avant 60 ans.

Avoir cotisé un certain nombre de trimestres avant 20 ans


Pour être éligible, il faut avoir cotisé 5 trimestres avant la fin de l'année civile des 20 ans. Si vous êtes né au dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont requis.


Si le début de l'activité professionnelle a lieu en tant que non-salarié agricole, le nombre de trimestres nécessaire en début d'activité est de 4 trimestres, sans référence à la date d'anniversaire.


Totaliser un certain nombre de trimestres à compter de 60 ans


L'autre condition à remplir est d'avoir validé le nombre de trimestres requis pour le taux plein en fonction de sa génération.

Exemple Une personne née en décembre 1962 a validé au moins 4 trimestres à la fin de l'année 1981 et a validé 168 trimestres (nombre de trimestres requis pour obtenir le taux plein pour la génération née en 1962). Les deux conditions d'âge et de durée d'assurance sont remplies. Elle peut donc partir en retraite à l'âge de 60 ans, le 1er janvier 2022 (au 1er jour du mois civil qui suit sa date d'anniversaire).

Quels sont les trimestres qui sont pris en compte?


Tous les trimestres validés ne sont pas pris en compte dans le calcul des trimestres retenus pour un départ pour carrière longue. En principe, seuls les trimestres cotisés sont retenus, mais la réglementation tolère la prise en compte de certains trimestres assimilés cotisés.


Les trimestres cotisés correspondent à des périodes de travail effectif qui ont donné lieu à des cotisations, contrairement aux trimestres assimilés, obtenus par exemple pour congé maternité ou pendant les périodes de chômage, n'ayant pas donné lieu à cotisations.


Il est possible de comptabiliser dans sa durée d'assurance cotisée :

  • jusqu’à 4 trimestres de congé maladie, et accident du travail,

  • jusqu’à 4 trimestres de service militaire,

  • jusqu’à 4 trimestres de chômage indemnisé,

  • tous les trimestres de congé maternité,

  • jusqu’à 2 trimestres d'invalidité,

  • tous les trimestres du dispositif « compte pénibilité ».

Certains rachats et les trimestres d’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF) et les périodes de volontariat associatif ne sont pas retenus dans la durée cotisée.

Exemple Une personne née en décembre 1962 dispose de 168 trimestres retenus sur son relevé de carrière au 31 décembre 2021 dont 5 trimestres de maladie et 7 trimestres de chômage. Elle ne peut donc pas bénéficier de la retraite anticipée pour carrière longue, car seuls 4 trimestres de maladie et 4 trimestres de chômage sont retenus. Il lui manque donc 4 trimestres. Si elle travaille jusqu'au 31 décembre 2022 et cotise 4 trimestres supplémentaires, elle pourra bénéficier du départ anticipé le 1er janvier 2023.

Partir à la retraite avant 60 ans


Il est également possible de partir à la retraite avant 60 ans. Les conditions sont beaucoup plus difficiles à remplir :

  • réunir entre 4 et 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 16ème anniversaire,

  • réunir plus de trimestres (4 ou 8 selon la date de naissance) que le nombre exigé pour partir à taux plein.

Exemple Une personne née en juin 1964 doit totaliser 5 trimestres avant fin 1980 et 177 trimestres cotisés (nombre de trimestres requis pour le taux plein pour la génération 1964 + 8 trimestres). Le départ en retraite anticipée sera possible au 1er juillet 2022 à l'âge de 58 ans.

Les régimes concernés par la retraite anticipée


Le dispositif carrière longue existe dans la quasi-totalité des régimes de base :

  • Salariés du privé (régime général et régime agricole).

  • Non-salariés (indépendants, exploitants agricoles, professions libérales, avocats).

  • Fonction publique (d'Etat, hospitalière, territoriale).

  • Ministres du culte.

  • Une part importante des régimes spéciaux (ouvriers de l'Etat, RATP, industries électriques et gazières, clercs et employés de notaires, Banque de France, Opéra de Paris, Comédie française).

Les régimes complémentaires, pour la plupart, appliquent les mêmes règles :

  • Salariés du privé (AGIRC ARRCO).

  • Commerçants, artisans et industriels (RCI).

  • Exploitants agricoles (RCO).

  • Salariés publics non titulaires (IRCANTEC).

  • Professions libérales de la section CIPAV.

Les 9 autres sections du régime des professions libérales ont des règles distinctes, et le Régime additionnel de la Fonction publique (RAFP) n'applique pas les règles de la retraite anticipée pour carrière longue.


Ce qu'il faut retenir sur la retraite anticipée pour carrière longue


Le dispositif peut être utilisé dans la quasi-totalité des régimes de retraite de base et complémentaire, à l'exception du RAFP.

Pour bénéficier du départ en retraite anticipé pour carrière longue, il faut :

  • avoir travaillé avant 16, 17 ou 20 ans

  • et remplir les conditions de durée d'assurance et de cotisation requises

Les conditions dépendent de la situation :

  • Pour les personnes nées avant le 1er janvier 1960, elles varient selon l'année de naissance,

  • Pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1960, elles dépendent de l'âge auquel l'assuré a commencé à travailler.

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Régulièrement nos experts condensent l'actualité. Vous abonner c'est vous donner un moyen supplémentaire de rester informé sur le fonctionnement de votre retraite.

Merci de votre intérêt.