Selon la Cour des comptes, 11 % des pensions du régime général auraient été liquidées avec une erreur financière en 2016.

Savoir si sa pension a été bien calculée. C’est la première préoccupation des nouveaux retraités lorsqu’ils reçoivent l’avis de notification des leurs régimes de retraite qui précise le montant de leurs pensions.

Selon « l’indicateur de qualité des dossiers validés » rendu public chaque année pour les retraites de base des salariés, gérées par le régime général le taux d’erreur serait passé de 8 % à un peu plus de 11 % en 2015 – 2016. Soit une hausse de 40 %.

11% selon le rapport de certification des comptes de la Sécurité sociale

Ces chiffres figurent dans le dernier rapport de certification des comptes de la Sécurité sociale de la Cour des comptes qui se base sur le contrôle d’un échantillon d’environ 10 000 dossiers effectué de manière aléatoire par l’Assurance retraite après que les pensions aient été notifiées aux assurés.

Plus d’un tiers de la hausse du taux d’erreurs de 2016 résulte de changements dans la procédure de contrôle, note la Cour des comptes. Le reste témoignant, selon elle, d’« une détérioration de la qualité de la liquidation ».

Comment surviennent les erreurs ?

Pour calculer vos pensions, les régimes s’appuient sur les données transmises au fil de votre carrière par vos employeurs et différents organismes (Pôle emploi, Assurance-maladie, etc.).

Les erreurs peuvent survenir lors de l’enregistrement de vos droits dans votre dossier au cours de votre carrière. Sur ce point le rapport estime que les données adressées au régime par les différents organismes ne sont pas assez fiables. Et que « l’action correctrice » des techniciens du régime est « très limitée ».

Les erreurs peuvent également se produire lors du calcul lui-même, effectué par les régimes au moment de la retraite. Sur ce point, le rapport juge la qualité « insuffisante » en raison de « L’insuffisance des outils d’aide à la liquidation mis à la disposition des agents », ou encore « l’absence d’automatisation de certaines étapes du calcul ».

 

Détecter et Faire corriger les erreurs ?

Le rapport souligne que 60 % des erreurs affectant les pensions sont dus à des oublis ou des erreurs sur les données de la carrière.

Face à ce chiffre, il faut garder en tête que les régularisations en cours de vie active ne sont effectuées qu’à la demande des assurés. Il faut donc rester vigilant et vérifier régulièrement les droits inscrits dans votre dossier retraite, afin de repérer et signaler le plus tôt possible tout oubli ou erreur.

Il faut également pensez, au cours de votre carrière, à conserver tous les justificatifs qui pourront avoir une incidence sur le calcul de votre pension (attestation de versement de Sécurité sociale, relevé de situation Pôle emploi…).

Si vous n’avez pas fait contrôler et, éventuellement, régulariser votre dossier avant de demander la liquidation de vos pensions, et si vous pensez que votre dossier contient une erreur de calcul consultez vite votre avis de notification de pension pour connaître les voies de recours et les délais. Ils diffèrent selon les régimes. Au régime général, il faut commencer par saisir la Commission de recours amiable, par courrier, dans les deux mois qui suivent la notification de la pension.